María Parra

<<Prev Next>>

Nouveau CD

Éthique du rêve

«… Le vrai art de María Parra, ou mieux exprimé, le cadeau qu’elle rend au monde avec  son premier album, n’est que  (ayant tant de faux oniromantes spécialisés devenant rêveurs (timides), comme les Schnitzler Traumnovelle Fridolin) le fait de nous permettre d’écouter un rêve – le sien – qui est aussi, au même temps, une forme d’éthique. »
©David Rodríguez Cerdán

« Rêverie est un hommage aux rêves d’enfance qui ne devraient jamais être oubliés »

Stefano Russomanno

« Il n’est pas étonnant que la pianiste Maria Parra proclame que la musique est la vie même délivrée de toute pesanteur et qu’à force de désirer elle s’est habituée à désirer l’impossible, car, dans son cas, être et rêver devient la même chose »

David Rodríguez Cerdán
La Quinta de Mahler

.
Haut de page